logo Programme Alpha B Coeurs à lire devient programmealphab

 

Notre Mission

 

Programme AlphaB de Tous Bénévoles a pour mission d'accompagner les intervenants en accompagnement scolaire et formation de base pour adultes, en leur proposant des ressources : conseils, formations, rencontres, guides pratiques, etc.

 

  • Qui est Tous Bénévoles ?
  • Qu’est ce que le ProgrammeAlphaB de Tous Bénévoles ?
  • Pourquoi existons-nous ?

     

    La formation des adultes (langue française et savoirs de base)

    Chaque année 200 000 étrangers s’installent en France pour des raisons professionnelles, familiales ou humanitaires. Ces personnes ont besoin d’acquérir le plus vite possible une autonomie sociale qui passe forcément par l’apprentissage du français, adapté à leurs besoins spécifiques.

    En France, 2 500 000 personnes (3 100 000 en 2004), soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans résidant en France métropolitaine et ayant été scolarisée en France, est en situation d’illettrisme. (Source :01-2013 ANLCIwww.anlci.gouv.fr)

    Or, dans ces domaines, le secteur associatif joue un rôle moteur et les bénévoles sont les premiers acteurs d’un apprentissage qui a un impact sur l’économie et l’emploi.

     

    L’accompagnement à la scolarité des enfants et des jeunes

    Plus de 140 000 jeunes quittent l’école sans qualification chaque année.

    De nombreux enfants et jeunes ont besoin d’être accompagnés, pour devenir acteurs de leur réussite scolaire et sociale. L’accompagnement à la scolarité, partenaire de l’école en dehors du temps scolaire, et centrée sur les apports culturels et méthodologiques nécessaires à la réussite scolaire, est l’une des réponses pour lutter contre l’échec scolaire, favoriser l’égalité des chances et prévenir l’illettrisme.

    Le milieu associatif et les bénévoles jouent un rôle fondamental et d’utilité sociale incontestable dans ce domaine.

     

    Les besoins des bénévoles

    Les bénévoles qui se lancent pour la première fois dans la formation pour les adultes et l’accompagnement scolaire ont une forte responsabilité et sont très mal informés de ce qui les attend. Même s’ils s’en sentent a priori capables (car ils maîtrisent ces savoirs fondamentaux), ils sont rapidement submergés par l’ampleur de la tâche.

    Les bénévoles manquent de formations, d’information et d’outils pour mener un accompagnement de qualité. Enseigner à des publics en difficultés ne s’improvise pas. L’activité demande de nombreuses compétences, de l’organisation, de la méthode et de la pédagogie.